Association des Professeurs d'Italien de l'Académie de Grenoble

Siège Social Gabrielle FALLETTA, 55 rue Guynemer - 38100 Grenoble

ADRESSE du SITE : http://apiag.wifeo.com/

Pour nous joindre par mailapiag2009@live.fr

 
 


 

nouveau_bac.png

 

Enseignements primaire et secondaire

Baccalauréats général et technologique
Épreuves de langues vivantes applicables aux baccalauréats général et
technologique (hors séries L, TMD, STAV et hôtellerie)

La présente note de service abroge et remplace à compter de la session 2014 la
note de service modifiée n° 2011-200 du 16 novembre 2011 relative aux épreuves
de langues vivantes applicables aux baccalauréats général et technologique (hors
séries TMD, STAV et hôtellerie), de langue vivante approfondie et de littérature
étrangère en langue étrangère en série L à compter de la session 2013.

En annexe : Fiches d'évaluation et de notation des épreuves orales CO et EO
LV1-LV2-LV3 + épreuve de contrôle(format pdf)

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=76422


 



Les épreuves de langues du nouveau Baccalauréat

Consultez l’arrêté du 22 juillet 2011 présentant la réforme du Baccalaureat général et technologique à partir de la session 2013.

Tableau récapitulatif

Epreuves écrites

 

durée

coefficient

longueur du texte

 

L Lv1

3 h

4

60 lignes maxi *

Traduction sur 6 pts : 10 lignes maxi
Compréhension et expression (**) sur 14 pts : sens explicite et implicite, fonctionnement du texte, expression personnelle.

ES Lv1

3 h

3

60 lignes maxi *

Compréhension sur 10 pts : sens explicite et implicite + éventuellement une traduction (5 lignes)
Expression personnelle (liée ou non au texte) : sur 10 pts, libre et/ou semi-guidée.

S Lv1

3 h

3

60 lignes maxi *

Compréhension sur 10 pts : sens explicite et implicite + éventuellement une traduction (5 lignes)
Expression personnelle (liée ou non au texte) : sur 10 pts, libre et/ou semi-guidée.

L Lv2

3 h

4

30 à 50 lignes *

Compréhension sur 10 pts : sens explicite et implicite + éventuellement une traduction (5 lignes)
Expression personnelle (liée ou non au texte) : sur 10 pts, libre et/ou semi-guidée.

S Lv2

2 h

2

30 à 50 lignes *

idem (mais moins de questions de compréhension)

* une ligne = 70 signes et intersignes
** on tient compte de la richesse de la langue pour évaluer la compétence linguistique

Epreuves orales

 

durée

coefficient

 

ES LV1
complément *

20’

2

Rendre compte d’un texte étudié en classe (liste de 20 pages) puis échange avec l’examinateur.
Entretien à partir d’un document non étudié en classe

L LV 1
complément *

20’

4

Rendre compte d’un texte étudié en classe (liste de 20 pages) puis échange avec l’examinateur.
Entretien à partir d’un document non étudié en classe

L LV2
complément *

20’

4

Rendre compte d’un texte étudié en classe (liste de 20 pages) puis échange avec l’examinateur.
Entretien à partir d’un document non étudié en classe

ES LV2

20’

3

Rendre compte d’un document étudié en classe (liste de 15 pages + éventuels documents iconographiques)
Entretien.

ES LV2
obligatoire
et langue de complément **

30’

3 + 2

Rendre compte d’un document étudié en classe (liste 20 pages)
Entretien à partir d’un document non étudié en classe.

LV 3

20’

4

Rendre compte d’un document étudié en classe (liste de 15 pages + éventuels documents iconographiques.)
Entretien

* Langue de complément = langue renforcée
** LV2 obligatoire = LV2 normale. les élèves de ES passent donc la LV2 et la LV2 renforcée en même temps

Oral de contrôle

 

durée

coefficient

 

Oral de contrôle

20’

identique à l’épreuve du 1er groupe

Texte étudié en classe :
- Présentation + entretien à partir du texte.
- Si LV 1 à l’écrit : liste d’au moins 20 pages
- Si LV2 à l’écrit : liste d’au moins 15 pages

Epreuves facultatives orales

(toutes séries)

Durée : 20’

Document étudié en classe (liste de 15 pages + éventuels documents iconographiques) Présentation + entretien (l’entretien porte sur le texte )


*************************************************************

Baccalaureat de langues vivantes 2013

 

 

Voici les nouvelles épreuves du baccalaureat pour les langues vivantes à partir de 2013.

Les textes de référence pour en prendre connaissance ainsi que des documents complémentaires utiles comme ceux parus sur le site Eduscol (questions-réponses) vous sont proposés ici.

**********************************************************************************

INFORMATION IMPORTANTE

Chères et chers collègues,

Le ministère nous a appris hier que, contrairement aux premières instructions données, dans le cas où un candidat au baccalauréat a composé dans une langue autre que le français lors de la synthèse de Compréhension Orale, ce dernier est contraint, pour la session 2013, de repasser l'épreuve.

Cette disposition s'impose à tous.

Il vous appartient alors d'organiser une session de remplacement, comme dans le cas où les élèves sont absents le jour de l'épreuve (si leur absence est justifiée).

Nous vous rappelons par ailleurs que le barème prévu sur les grilles d'évaluation est à respecter strictement. Seule la note correspondant à l'un des degrés de réussite, tel qu'indiqué sur la fiche, peut être attribuée.

Enfin, nous attirons à nouveau votre attention sur l'obligation qui vous est faite de ne pas communiquer les notes obtenues aux élèves dans cette sous-épreuve. Pour cette raison, il va de soi que vous ne procéderez pas à une correction en classe dudit document.

Nous restons à votre disposition pour tout demande de précision complémentaire.
Meilleures salutations,

Marylène Durupt

Pour les IA-IPR de LVE

 


**********************************************************************************************************************************************************************************************************************

 

B.O. n° 3 du 15 janvier 2013 - Baccalauréats général et technologique - Modification portant sur l’épreuve de contrôle de langue vivante

mardi 15 janvier 2013
 
 

NOR : MENE1239054A
arrêté du 30-11-2012 - J.O. du 14-12-2012
MEN - DGESCO A2-1

Article 1 - Le deuxième alinéa de l’article 10 de l’arrêté modifié du 15 septembre 1993 relatif aux épreuves du baccalauréat général à compter de la session 1995 est complété par les dispositions suivantes :

« Lorsque le candidat au baccalauréat des séries ES, L et S a choisi comme épreuve de contrôle l’épreuve de langue vivante 1 et/ou l’épreuve de langue vivante 2, la note obtenue est affectée de l’ensemble du coefficient de cette épreuve (partie écrite et partie orale). Pour les candidats au baccalauréat de la série L qui ont choisi une langue vivante approfondie, la note obtenue à l’épreuve de contrôle est affectée du coefficient de l’épreuve de la langue vivante 1 ou 2 concernée auquel s’ajoute le coefficient de la langue vivante approfondie correspondante. »

Article 2 - Le troisième alinéa de l’article 7-1 de l’arrêté modifié du 15 septembre 1993 relatif aux épreuves du baccalauréat technologique à compter de la session de 1995 est complété par :

« Lorsque le candidat a choisi comme épreuve de contrôle l’épreuve de langue vivante 1 et/ou l’épreuve de langue vivante 2, la note obtenue est affectée de l’ensemble du coefficient de cette épreuve (partie écrite et partie orale). »

Article 3 - Le présent arrêté est applicable à compter de la session 2013 du baccalauréat général.

Article 4 - Le directeur général de l’enseignement scolaire est chargé de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 30 novembre 2012

 
Au B.O. n° 3 du 15 janver 2013




********************************************************************************************************************************************************
 



SITES A CONSULTER :
 

http://eduscol.education.fr/cid65776/ressources-pour-cycle-terminal.html

 

Chères et chers collègues en poste en collège et en lycée,

suite aux JDI lycée nouvelles modalités du bac, vous trouverez un article sur le site dans la rubrique "Inspection" vers :

- l'exemple de sujet proposé en italien (LV2)
- le diaporama de présentation des nouvelles modalités du bac transmis par M. BEGOU, IA/IPR d'italien.

 

Cet article est lisible à l'adresse suivante :

http://www.ac-grenoble.fr/disciplines/italien/articles.php?lng=fr&pg=1305#

Modalités du baccalauréat session 2013.


NOUVEAU: découvrez l'exemple de sujet  proposé en italien (LV2) sur le site Eduscol :
 
Consultez le diaporama ci-dessous (ou à l'adresse suivante) de présentation des nouvelles modalités du baccalauréat transmis par M. BEGOU, IA/IPR d'italien suite aux Journées de l'Inspection :



NOUVEAU BAC



À partir de la session 2013 des baccalauréats général et technologique, les modalités des épreuves de langues vivantes évoluent sensiblement avec notamment :
1) une nouvelle épreuve de "Littérature étrangère en langue étrangère en série L ;
2) une évaluation écrite et orale de la LV1 et de la LV2 pour toutes les séries.
 
Une évaluation des compétences linguistiques
En cohérence avec le cadre européen commun de référence (CECRL), les langues vivantes 1 et 2 font l'objet d'une évaluation par compétences linguistiques :

  • compréhension orale ;

  • expression orale ;

  • compréhension de l'écrit ;

  • expression écrite.

Une nouvelle rubrique dans eduscol LV consacrée au numérique dans le cadre des nouvelles épreuves orales du bac.
Merci de relayer l'info dans votre académie.

http://eduscol.education.fr/langues/oral-bac
Cordialement.

Rémy DANQUIN
Langues vivantes - 2nd degré
Ministère de l'Education nationale
DGESCO A3


Ainsi, la LV1 et la LV2 sont évaluées à l'écrit comme à l'oral à partir de la session 2013 du baccalauréat.
Cette évaluation s'organise selon les mêmes modalités pour la grande majorité des séries générales et technologiques : une évaluation en cours d'année en classe terminale dans le cadre normal de la formation.
Une évaluation spécifique des langues vivantes en série Littéraire (L) en accord avec son objectif d'excellence linguistique
 

 

FAQLV-session2013_Eduscol_oct_12.pdf 

Adresse du document :
http://fnai.wifeo.com/documents/FAQLV-session2013_Eduscol_oct_12.pdf

 
En série L, le poids des langues vivantes est très important avec :

  •  la connaissance d'une culture se rattachant aux langues étudiées en LV1 ou 2 grâce à «Littérature étrangère en langue étrangère» ;

  •  le renforcement de l'apprentissage d'une langue grâce à la LV1 ou 2 approfondie ;

  •  la possibilité de se spécialiser en langues par le choix de jusqu'à 3 langues vivantes (étrangères et/ou régionales).

Cela a pour conséquence, la mise en place d'une évaluation spécifique des langues dans cette série, avec, notamment, une partie orale des épreuves de LV1 et de LV2 se fait en oral terminal.
 
Une mise en place progressive de la LV2 dans les séries STL, STI2D et STD2A
Dans les séries rénovées STL, STI2D et STD2A, l'épreuve de LV2 est facultative à titre transitoire de la session 2013 à la session 2016 incluse. Elle devient obligatoire à partir de la session 2017.
L'épreuve de LV2 facultative est évaluée selon les mêmes modalités que l'épreuve de LV2 obligatoire (partie écrite et partie orale). Toutefois, seuls les points au-dessus de la moyenne sont pris en compte.
On peut consulter en ligne la fiche de synthèse sur la mise en place progressive de la LV2 dans les séries STL, STI2D et STD2A, pour en savoir plus
 
Ressources (suivre le lien) :
 
http://eduscol.education.fr/cid45757/presentation.html
 
http://eduscol.education.fr/langues/actualites/oral_bac_2013
 
Diaporama sur les nouvelles épreuves du BAC via l’Académie de Versailles)
à http://www.langues.ac-versailles.fr/spip.php?article491
 

La préparation

Notions et planification des séquences d’enseignement en classe de Terminale
 Au cours de l’année de Terminale, les quatre notions seront abordées dans la mesure du possible au moins une fois, notamment en vue de l’épreuve écrite qui pourra porter indifféremment sur l’une ou l’autre des notions.
 Une mutualisation des documents ou des ressources ainsi qu’une réflexion et une construction communes de séquences peuvent être envisagées au sein de l’établissement ou bien entre des établissements proches.
Notions et contenus culturels
 La notion sera ancrée dans l’aire culturelle des pays de la langue enseignée. Les documents ressources du cycle Terminal sont en cours d’élaboration et seront prochainement publiés sur le site Eduscol.
Afin de comprendre comment ces notions peuvent être problématisées et scénarisées, la lecture des documents ressources pour la classe de seconde peut déjà être une lecture instructive : http://www.eduscol.education.fr/pid...
 
 
 
Notions et documents étudiés en classe
 Dans la perspective d’une présentation problématisée, il sera souhaitable, voire nécessaire, de constituer des dossiers comportant des documents de nature différente illustrant les différents aspects de la notion traitée.
 Sauf pour la LV3 et les oraux en série L, notamment pour l’épreuve de langue vivante approfondie et de littérature étrangère en langue étrangère, l’expression orale ne repose dans les autres séries sur aucun support en particulier. Le candidat s’exprime, après un temps de préparation, à partir du tirage au sort d’une notion du programme.
L’entraînement à l’EO : construire du sens
a) en expression orale en continu :
Grâce à la réalisation de tâches précises, les élèves seront régulièrement entraînés à structurer leur prise de parole et à hiérarchiser l’information, notamment à partir de la réception des documents écrits ou sonores abordés en cours. Ils seront habitués à en rendre compte en continu, à exprimer un point de vue pertinent et personnel par rapport à la notion traitée et à enchaîner leurs énoncés sans trop hésiter et sans trop chercher leurs mots. Cet entraînement revêtira une importance d’autant plus grande que la durée de l’épreuve est brève (5mn).
b) en expression orale en interaction :
Les élèves seront régulièrement invités à échanger à l’oral (discussions au sein de binômes, débats en groupes ou en plénière…), notamment grâce au recours aux TICE.
Les niveaux de référence du CECRL
Afin de pouvoir choisir en connaissance de cause la langue qu’ils passeront pour le baccalauréat en LV1 ou en LV2, les élèves seront informés sur le niveau de compétence. Dans cette perspective, une évaluation diagnostique en début d’année et des tâches différenciées leur permettront de s’inscrire dans une dynamique de progrès pour passer d’un niveau de compétence à l’autre (de A2 à A2+, de A2+ à B1, de B1 à B2) et mesurer leurs progrès. Ils seront aussi sensibilisés aux critères d’évaluation de l’expression orale afin de se les approprier.

 * L’épreuve

Qu’évalue-t-elle ?
La capacité de l’élève à exposer un point de vue pertinent durant la première partie de l’épreuve et à prendre part à une conversation durant la deuxième partie.
La première partie

  • Brièveté : Format bref. Il n’est pas attendu un exposé sur la notion, mais une présentation des documents relatifs à cette notion qui auront été étudiés en classe en faisant le lien entre eux de manière intelligente.

  • Structuration : Présentation succincte, mais construite.

  • Contenu : Le candidat exprime un point de vue pertinent par rapport à la notion présentée en évitant les généralités, en mentionnant les aspects abordés en cours et en amorçant une réflexion personnelle sur la notion. Cela implique notamment qu’il maîtrise les champs lexicaux correspondants.

  • Documents : Il n’est pas prévu que l’élève apporte des documents, sauf en série L et pour la LV3.

  • Dérives : Attention au bachotage !

La deuxième partie
« Cette prise de parole en continu sert d’amorce à une conversation conduite par le professeur, qui prend appui sur l’exposé du candidat. Cette phase d’interaction n’excède pas 5 minutes. Pour chaque candidat, le professeur conduit son évaluation à partir de la fiche d’évaluation et de notation correspondant à la langue (LV1 ou LV2) présentée. Cette fiche a le même statut qu’une copie d’examen. À l’issue de cette évaluation, le professeur formule une proposition de note et une appréciation. Cette proposition de note ainsi que l’appréciation ne sont pas communiquées au candidat. ».
Au cours de cet échange, le professeur pourra par exemple demander au candidat de clarifier des points restés obscurs dans l’exposé, de préciser certains aspects, d’illustrer son propos par des exemples…
L’évaluation de la prestation du candidat
Le jour de l’épreuve, le candidat sera mis en confiance. Sa capacité à parler de la notion sera valorisée quand bien même il ferait des erreurs.
 « Toutes les épreuves doivent être conduites dans un esprit positif, en mettant le candidat en situation de confiance et en évitant de le déstabiliser.
 Pour chaque épreuve, l’examinateur établit son évaluation à partir de celle des fiches d’évaluation présentées en annexe qui correspond à la langue (LV1, LV2, LV3), à la nature et au statut de l’épreuve (épreuve orale obligatoire, enseignement de spécialité, enseignement obligatoire de littérature étrangère en langue étrangère, enseignement facultatif).
 Dans tous les moments d’expression orale en langue étrangère, il est attendu du candidat qu’il s’exprime clairement dans une gamme de langue suffisamment étendue pour pouvoir décrire, donner brièvement des justifications ou des explications et développer une argumentation. On valorisera la capacité à varier la formulation. Le candidat devra pouvoir communiquer avec une aisance raisonnable dans une langue simple. Il devra s’exprimer dans une langue grammaticalement acceptable en fonction du niveau d’exigence de l’épreuve et avoir acquis une prononciation claire et une intonation pertinente.
 Pendant la phase de prise de parole en continu, l’examinateur doit laisser le candidat aller au bout de ce qu’il souhaite dire, même si sa présentation comporte quelques hésitations, voire de brefs silences. »
Les grilles d’évaluation :
A télécharger ici :
 http://media.education.gouv.fr/file...

L’organisation de l’épreuve

Le moment de l’évaluation :

 Il sera choisi par l’établissement au cours du 3ème trimestre dans le cadre d’une réflexion partagée.
 L’épreuve d’expression orale sera annoncée suffisamment à l’avance aux élèves. Son organisation en termes de locaux, de personnel et de mise en cohérence avec les emplois du temps des élèves et de leurs professeurs devra être anticipée.
 
 
 
L’interrogateur :
 Il pourra s’agir de l’enseignant de l’élève ou non, en fonction de qui aura été décidé au niveau de l’établissement.
 « S’agissant d’une évaluation encours d’année qui se situe pendant le temps scolaire, il est logique qu’elle soit conduite par le professeur de la classe. On ne peut pas exclure cependant, que dans le cadre d’un travail d’équipe au sein de l’établissement, elle soit conduite par des professeurs d’autres classes du même établissement sous forme d’échange de service. »
Eduscol : http://media.eduscol.education.fr/f...
La note :
« Les notes attribuées dans le cadre de cette évaluation en cours d’année ne sont pas communiquées aux élèves. Elles sont définitivement arrêtées par le jury du baccalauréat. »
Professeur absent :
En cas d’absence du seul professeur de la langue concernée de l’établissement, il faudra s’inscrire dans une logique de réseaux de lycées au sein des bassins et de mutualisation des moyens. La porte est ouverte à tout élément de souplesse qui pourra apporter une réponse pragmatique aux besoins du terrain. Les échanges de services entre enseignants de lycées voisins seront donc envisageables, mais ils resteront exceptionnels.

RESSOURCES UTILES ........

Pour s'y retrouver
dans les différentes évaluations du Bac 2013 : >
http://www-zope.ac-strasbourg.fr/sections/enseignements/secondaire/pedagogie/les_disciplines/langues_vivantes/allemand/documents_ipr/diaporama_bac_2013/downloadFile/file/Nouvelles_modalites_du_baccalaureat_2013.pdf?nocache=1333889471.8



 

Page actualisée concernant les nouvelles épreuves du baccalauréat en cliquant sur le lien suivant

http://eduscol.education.fr/cid60505/les-nouvelles-modalites-des-epreuves-de-langues-vivantes.html

Ceci devrait répondre à un certain nombre de vos interrogations du moment si vous êtes enseignants en terminale cette année.

Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement